Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Aurillac à bout de souffle

Date 20 mars 2024

Une pénurie d’agents frappe actuellement la Maison d’Arrêt d’Aurillac, comme elle frappe
tous les établissements de la DISP . Un appel au volontariat pour effectuer des services 12 heures afin de combler en urgence ce manque de personnels est lancé par la direction à destination des personnels de détention.

Si des postes fixes volontaires sont venus renforcer les agents de détention à bout de souffle,
l’UFAP UNSa Justice tient à rappeler que nous n’accepterons pas qu’un nombre trop important de postes restent vacants.

C’est pourquoi, l’UFAP UNSa Justice MA AURILLAC demande que TOUS les acteurs susceptibles d’occuper un poste soient mobilisés afin de faire face.

S’il manque des agents à AURILLAC, il ne manque pas de détenus…

La Ma AURILLAC compte à ce jour 18 matelas au sol chiffre qui malheureusement ne cesse d’augmenter,

La structure ne permet pas d’accueillir dignement et sécuritairement plus de 68 détenus alors
que nous en comptons 90.

Au vu de la surpopulation carcérale grandissante et le manque de personnel de détention et de moyen, l’UFAP UNSa Justice, demande le transfert de tous les détenus susceptibles d’intégrer les établissements pour peine afin d’éviter un incident qui semble inévitable.

Pour l’UFAP UNSa Justice Aurillac
B.DEFRANCE

Partager :

À voir aussi
Nationale

COMMUNIQUÉ UFAP UNSa Justice

Paris, mardi 21 mai 2024 Avant toute autre chose, l’UFAP UNSa Justice tient à rendre hommage à nos camarades décédés et blessés lors de l’attaque

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies