Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

CD Ecrouves : Déclaration Liminaire au CSA du Centre de Détention d’Ecrouves.

Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs les membres du CSA,

Nous voici réunis pour le premier CSA de 2023, une nouvelle instance dont la composition fait suite aux dernières élections professionnelles.

Avec 1 siège obtenu, l’UFAP UNSa Justice CD Écrouves continuera de défendre les intérêts de l’ensemble des agents de l’Administration Pénitentiaire sur notre établissement !

D’autant que l’Administration rencontre et compile, tant bien que mal, son lot de difficultés…, notamment en lien avec l’actualité et les décisions gouvernementales :

  • Dans le cadre de la réforme prétendue « historique » du CEA, un dialogue social au niveau national réduit à peau de chagrin…
  • Un allongement implicite de la durée de travail de 2 ans avec la réforme des retraites en cours, et dont les Personnels ne veulent pas !
  • Des conditions de travail dégradées … à cause des sous-effectifs évidemment !
  • Des carrières de moins en moins attractives, en grande partie à cause de la baisse du pouvoir d’achat… En soi une forme de déclassement social réel, qui génère de nombreuses situations financières problématiques pour les agents…
  • Le tassement des pieds de grilles pour les Personnels de Surveillance, les Personnels Administratifs, les Personnels Techniques… est une véritable entrave à des progressions de carrière dignes de ce nom, pour tous ces Personnels !

Certains agents devant attendre jusqu’à 12 ans pour voir leur salaire augmenté de quelques maigres points d’indice !!!

  • Des campagnes de recrutement qui sont à la peine avec un nombre de candidats qui ne permet même pas de combler les postes vacants !
  • Le déploiement des missions « ESP » sans apport de « moyens Humains » et donc à effectif constant… Un véritable « Challenge » qui n’a pas fini de nous livrer ses difficultés et ses contraintes !

Les défis à relever pour l’Administration sont donc considérables !

« Certains établissements sont au bord du gouffre…
et des agents à bout de souffle !!! ».

Pour ne pas en arriver là, le Centre de Détention d’Écrouves
doit aussi relever ses propres défis… !

« Des orientations doivent être mises en œuvre… !!! » 

  • Le service des agents et la nécessité de lui donner un nouveau souffle !  

C’est urgent ! Il est inconcevable de continuer de fonctionner avec les modalités et les dysfonctionnements que l’on connait ! Les surveillants doivent pouvoir prétendre à une organisation de service qui respecte leur vie privée ! Des dispositions qui permettraient enfin de faire coïncider les impératifs de fonctionnement de notre établissement et les moyens dont nous disposons !

  • La gestion de la détention est naturellement au cœur de nos réflexions.

Elle est un sujet majeur, pour lequel nous portons toute notre attention !
Le taux d’occupation élevé ne permet évidemment pas la même gestion que lorsque l’établissement est moins peuplé… Les risques d’incidents, d’agressions deviennent aussi forcément plus élevés ! Ces risques doivent être anticipés et évalués… !

  • Les projets immobiliers dans l’établissement (QI/QD, chambres de repos/Salle d’appel…) et en dehors de la structure (pôle de formation) vont faire évoluer l’espace sur notre domaine pénitentiaire…

L’association des Personnels à toutes les réflexions, au travers des représentants des Personnels, est essentielle pour la réussite de ces chantiers !

Le pôle interrégional de formation fera partie des projets d’ampleur à construire ensemble et à accompagner… dans la concertation !

Les Personnels d’Écrouves doivent pouvoir bénéficier des aménagements futurs et tirer profit de tous les changements à venir.

Ainsi, et pour exemple, la création d’une véritable salle de sport permettra, entre autres choses, d’offrir à TOUS les Personnels la possibilité d’accéder aux pratiques sportives …

Les travaux de rénovation, de réaménagement de notre structure sont nombreux et nécessaires à la bonne poursuite de notre activité…

Des améliorations sont donc attendues, tant sur le plan organisation de service, que d’un point de vue immobilier, sur le volet « sécuritaire », en passant, légitimement, par un apport d’effectifs en « Ressources Humaines » …

Ces changements suscitent une certaine effervescence, des attentes… et évidemment des inquiétudes, des interrogations. L’Administration, au travers de la direction locale, doit continuer d’apporter tous les éclairages nécessaires et nourrir un dialogue social de qualité, afin que personne ne soit laissé pour compte dans les évolutions à venir…

En attendant celles-ci, les Personnels du CD Écrouves œuvrent avec un grand professionnalisme et démontrent quotidiennement leur savoir-faire ! Qu’ils travaillent en « détention », « côté administratif », « côté technique » ou au « Mess des Personnels » …


« Ils et elles sont reconnus comme d’excellents professionnels ! »

Le bureau local UFAP UNSa Justice est et restera aux côtés de TOUS les Personnels
pour la défense et l’amélioration de leurs conditions de travail …

Pour l’UFAP UNSa Justice,

Les représentants au CSA

Partager :

À voir aussi
Nationale

Déclaration liminaire CSA AP du 18.04.2024

Monsieur le président, L’UFAP UNSa Justice a pris acte de votre nomination aux responsabilités de Directeur de l’Administration Pénitentiaire et, remarque votre présence à la

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies