Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Crime odieux à la maison d’arrêt d’AITON

Dans la nuit du 10 au 11 février, un drame s’est déroulé au Centre Pénitentiaire d’Aiton. Un détenu a
commis des actes de torture et de barbarie sur son codétenu, il l’a ligoté puis égorgé.

Suite à cet effroyable incident, L’UFAP UNSa Justice s’interroge fortement sur de nombreux sujets :

*La surpopulation pénale, 160 % pour la maison d’arrêt d’Aiton, est probablement en partie responsable de cet acte ignoble :

L’UFAP UNSa Justice Exige un désencombrement rapide de la maison d’arrêt d’Aiton

*Pour l’UFAP UNSa Justice, le CP AITON est devenu une succursale des hôpitaux psychiatriques en
détresse… C’est un véritable four tout, on mélange tout et on reçoit de plus en plus de profils totalement en inadéquation avec un établissement pénitentiaire !!

Si on rajoute à cela un manque chronique d’effectif, une surpopulation grandissante… Le cocktail est
détonnant…

Rappelons ici une nouvelle fois que depuis plus de 30 ans, l’UFAP UNSa Justice demande la création de structures adaptées pour la gestion de profils particuliers dans notre administration.

*Cette découverte à eu lieu en service de nuit, nuits qui d’ordinaire se font à 10 surveillants + 1 premier surveillant. Ce soir-là, la nuit était programmée à 9 agents + 1 gradé par manque de personnels !

L’UFAP UNSa Justice Exige une arrivée massive de personnels et la programmation OBLIGATOIRE de nuit à 10 surveillants + 1 premier surveillant… ET PAS UN DE MOINS !

L’UFAP UNSa Justice Exige l’ouverture d’une cellule psychologique d’urgence pour tout personnel dans le besoin.

L’UFAP UNSa Justice Félicite l’ensemble des personnels présents pour leur sang-froid et leur professionnalisme. Nous leur apportons tout notre soutien et nous nous tenons à leur entière disposition pour toute demande.

L’UFAP UNSa Justice Remercie les personnels arrivés en renforts pour aider nos collègues sur place
( 3 surveillants et 1 première surveillante ).

L’UFAP UNSa Justice Exige que l’administration prenne en compte les difficultés de la situation vécue et félicite l’ensemble des agents présents (programmés et arrivés en renfort) à hauteur des efforts fournis avec une pensée particulière pour le surveillant faisant fonction de gradé.

La secrétaire Locale
Annabelle CADET

Partager :

À voir aussi
Nationale

Déclaration liminaire CSA AP du 18.04.2024

Monsieur le président, L’UFAP UNSa Justice a pris acte de votre nomination aux responsabilités de Directeur de l’Administration Pénitentiaire et, remarque votre présence à la

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies