Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

CSA spécial Troyes-Lavau, pas encore ouvert que déjà la bérézina se profile… !

La DISP Strasbourg Grand-Est et l’équipe projet de la CP Troyes-Lavau sont venus présenter le fruit de leur travail : l’organigramme et les services, avec un vote uniquement sur ces derniers.

En déclinaison de notre Déclaration Liminaire où nous avons revendiqué des organigrammes revus à la hausse pour pouvoir gérer correctement une surpopulation carcérale largement prévisible, nous nous sommes heurtés à un mur et un dialogue de sourd entre une direction interrégionale qui botte en touche et renvoi vers un absent qui a bon dos (DAP/EX1) !

 Pour l’UFAP UNSa Justice Grand-Est, avant même l’ouverture, il manque 100 agents !!!  

L’administration a admis une pénurie de personnels mais souhaite coûte que coûte répondre aux ordres de la commande politique : Ouvrir ! Même si ce sont les Personnels qui en payeront les pots cassés…

L’UFAP UNSa Justice a alors voté CONTRE quasiment TOUTES LES ORGANISATIONS DE SERVICES QUI EN DÉCOULENT pour dénoncer une pénurie voulue et organisée par la DAP. Avec pour conséquences écrêtage et rythmes de travail épuisants et déshumanisés pour bon nombre d’agents, dont des stagiaires, et sans aucun droit de retrait… !

Nous avons également dénoncé l’insécurité et un environnement accidentogène dans lesquels l’administration va placer les agents au regard de ces sous-effectifs flagrants !

De surcroit les organisations de services sont par voie de conséquence DÉGUEULASSES et peu attractives pour beaucoup d’entre elles, avec beaucoup trop de journées de volante (y compris déguisées en journée « formation ») et qui rendront le planning des agents truffés d’incertitudes, à commencer par celle du service de fin d’année.

Qu’a cela ne tienne, l’administration et son syndicat maison ont naturellement admis (respectivement dénoncé) des carences pour finalement…, voter POUR la plupart d’entre elles et les plannings qui vont avec, se contentant de quelques aménagements ici et là… Cherchez l’erreur !!!

L’UFAP UNSa Justice a au contraire voté CONTRE la plupart de ces organisations de services.
L’
UFAP marque ainsi son refus de cautionner des rythmes de travail proches de l’esclavagisme, des plannings de travail rempli de X (rappels) et de F (Formations ou rappels) comme autant d’incertitudes, interdisant encore un peu plus toute vie sociale et familiale ! Des agents qui subiront ces services avec pour seul espoir leur mutation…, s’ils ne démissionnent pas avant !

Nous avons également abordé la problématique de la très attendue Prime de Restructuration des Services, pas encore versée et qui ne devrait pas l’être avant la fin de l’année, voire le début de l’année 2024…

Afin de ne pas pénaliser d’avantage les agents dans leur vie familiale lors de cette ouverture qui s’annonce déjà ratée, nous avons insisté pour que le service des fêtes de fin d’année soit publié de toute urgence !

L’UFAP UNSa Justice Grand-Est est et restera aux cotés des Personnels, et refusera d’accepter qu’ils fassent les frais des volontés d’économies de Personnels au détriment de leur sécurité et de leurs rythmes de travail.

                                                                                                                   Les élus au CSA.

Partager :

À voir aussi
Nationale

COMMUNIQUÉ UFAP UNSa Justice

Paris, mardi 21 mai 2024 Avant toute autre chose, l’UFAP UNSa Justice tient à rendre hommage à nos camarades décédés et blessés lors de l’attaque

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies