Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

DE MIEUX EN MIEUX

Le 13/09/2022

Ce week-end un médecin de l’unité sanitaire a décidé de faire extraire deux détenus en urgence.

Le premier a dû se rendre à SOS Mains pour une exploration ne sachant pas ce qu’il avait (en gros une radio !!). Le docteur préfère donc faire partir le détenu avec le chauffeur THEMIS et le véhicule de l’établissement sans avoir téléphoné préalablement aux pompiers ou au Samu.

Le second a le poignet cassé, mais le médecin refuse d’appeler les secours car il précise qu’il a un différend avec les pompiers .Il demande alors une extraction toujours avec le chauffeur THEMIS et le véhicule de l’établissement.

Docteur, on vous rappelle que les personnels privés et les agents de l’administration pénitentiaire ne sont pas des ambulanciers !

Comment la direction locale peut-elle cautionner cela ?

Les différents que ce médecin a avec les pompiers ou toute autre personne ne doivent pas impacter la gestion sanitaire de la population pénale et par la même occasion la gestion des agents de l’établissement !

Le bureau local UFAP UNSa Justice demande à la direction locale une réunion avec l’unité sanitaire pour rappeler le protocole de prise en charge de personnes détenues lors des extractions médicales d’urgences.

Pour le bureau local
Frederic Piotrowiak et Jérémy Wuilfert

Partager :

À voir aussi
Nationale

BUDGET DAP 2023 Rien de plus…

Pantin, le 03/10/2023 Après la présentation du Projet Loi de Finances 2023 pour la mission Justice le 27 septembre dernier à Vendôme, l’UFAP UNSa Justice

Régionale

Agression CP MOULIN

A Moulins le 5 Octobre 2022 Vendredi dernier, deux détenus de la maison d’ arrêt mécontents d’ une décision dechangement de cellule ont décidé de

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies