Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

DEMEURE EN PERIL

CAEN le 18/04/2023

Dernièrement, nous avons dû accueillir une personne détenue particulièrement signalée dans nos murs, en premier lieu, ce dernier devait être affecté au premier nouveau quartier (face stade et piste d’hélicoptère), positionnement troublant pour un détenu qui a tenté de s’évader de façon spectaculaire.

Le professionnalisme et la connaissance des lieux des personnels a permis d’alerter sur la situation et par le fait de changer l’affectation de ce dernier. Comme il est de coutume à la MA de Caen, le placement au rez-de-chaussée (petite galerie) lieu ou la sécurité est adaptée à ce genre de profil (double barreaudage, peu de visibilité sur l’extérieur). Ce changement fut validé par la direction et approuvée sur les lieux par les ERIS.

Toute personne connaissant l’établissement aurait été surpris qu’une autre décision soit prise au vu de la structure de la MA Caen et l’aurait alors trouvé ridicule.

Par ailleurs, l’arrivée massive de TIS, ainsi que d’un profil psy venant en MOS de Nantes sur la MAF de Caen pose un problème. Celle-ci monopolise 4 cellules de 4 places, ce qui met à mal la gestion de détention de ce quartier. Le personnel craint la mise en place de matelas au sol au vu de l’arrivée des beaux jours et de l’accroissement des écrous de ces derniers temps.

Récemment, la direction a décidé la création d’un pseudo mode QI sur notre rez-de-chaussée, petite galerie, tout cela, à la grande surprise des agents postés sur le QI-QD, qui n’ont pas été au préalable avertis de cette décision. En effet, deux cellules d’isolement avec variure changée ont été rajoutées, assimilables aux cellules conjointes ordinaires.

                                                                  MAIS VISIBLEMENT TOUT VA BIEN !!

Il y a presque un an et demi, la maison d’arrêt avait encore une renommée et une âme. Celle-ci était alors léguée clef en main à une nouvelle direction qui n’a fait qu’assombrir les perspectives du CP Caen Ifs, ainsi que l’enthousiasme des agents.

Le chemin prit et le peu de considération envers les personnels laissent à présager une fermeture, ainsi qu’une ouverture bien difficile. Les agents se posent beaucoup de questions quant à la façon dont ils vont être mangés.

Pour preuve, la valse des notations. Celle-ci fut un choc pour grand nombre de surveillants, ces derniers, refusant de signer et faisant expressément des recours. Notre administration voulant se donner bonne conscience, se donna une seconde chance en rehaussant les notes à la volée ou bien, en proposant deux notations assorti d’un chantage. Tout ceci, sans réellement s’expliquer et justifier le fondement de ces torchons, bafouant ainsi le professionnalisme des agents.

 L’UFAP UNSA JUSTICE soutient les personnels de l’établissement et reste à leurs dispositions pour tous renseignements et accompagnements.

Bureau UFAP MA CAEN

Partager :

À voir aussi
Nationale

PROPOSITIONS DE L’ INTERSYNDICALE

Mardi dernier, deux des nôtres, pères de famille ont été froidement exécutés par un commando lourdement armé. Depuis 1992 nous n’avions plus vécu une telle

RENCONTRE AVEC LE GARDE DES SCEAUX

Suite à l’attaque d’un fourgon pénitentiaire par un commando ayant sauvagement exécuté deux de nos collègues et blessé trois autres, l’intersyndicale a été reçue ce

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies