Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

DISCOURS De la manifestation de Perpignan du 07/2/2O23

Le 31 janvier, plus de 2,8 millions de personnes ont encore une fois manifesté leur opposition à la réforme voulue par le gouvernement. Hier, l’examen du texte a commencé à l’hémicycle.

A l’UNSA, Nous le disons depuis quelques semaines et encore aujourd’hui à Perpignan, malgré la pluie.

« Les salariés du privé tout comme les agents de la fonction publique ne veulent ni du recul de l’âge de départ en retraite, ni de l’allongement de la durée de cotisation pour espérer une retraite à taux plein. »

Le gouvernement est sourd, obstiné et arcbouté sur sa réforme injuste et pénalisante.
Aucun argument du gouvernement ne fait mouche, aucun de leurs éléments de langage ne convainc. Cette réforme pénalise les plus fragiles et elle n’est pas urgente. Les Français n’ont pas besoin d’explications supplémentaires. Ils ne sont pas stupides et ont bien compris qu’ils devront travailler plus longtemps.

Cette réforme s’oppose à leur volonté. Pas d’usure, au contraire, déterminés et unis nous pouvons gagner.

La pression est très forte sur le gouvernement et on doit l’accentuer. Alain Juppé, en 1995, le disait : « je suis droit dans mes bottes. » Quelques heures plus tard, il retirait sa réforme des retraites. Nous sommes résolus à ne pas laisser passer cette réforme.

NI UN JOUR, NI UN MOIS, NI UN AN DE PLUS ! Nous vous donnons rendez-vous samedi,11 février, à 14H30 place de la victoire

Pierre Grousset
Co-secrétaire Général UNSA Occitanie

Partager :

À voir aussi
Nationale

REFORME DE LA FILIERE TECHNIQUE

Pantin, le 16 février 2024 Ce jeudi 15 février, après plusieurs réunions en multilatérale et bilatérale, l’UFAP UNSa justice était conviée par le SG au

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies