Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

CP Saint Etienne : Dur dur d’être à “la Talau”

Le 19/07/2023

Ces derniers temps, la situation du Cp la Talaudière est très préoccupante, l’heure est au désespoir, à la fatigue, et plus encore à un manque considérable de soutien d’une direction peu réceptive et caractérisée par un amateurisme déconcertant !!!

Pour l’établissement, soi-disant le plus vétuste de France, la Talaudière est loin d’être épargnée.

Les causes de cette descente aux enfers, sans être très originales, sont multifactorielles :

  • Un manque d’effectif chronique
  • Une surpopulation carcérale exponentielle
  • Des charges de travail en constante augmentation
  • Des rythmes de travail démentiels
  • La transformation du mode dégradé en mode coutumier

Les collègues sont fatigués, au bord du Burn out. Les surveillants se voient très souvent enchainer les journées de 12 heures, sur plusieurs postes à la fois, et bien souvent sans pause méridienne.

Le fonctionnement en mode dégradé est permanent et touche tous les corps présents au CP.

L’UFAP Unsa Justice de St Etienne rappelle l’obligation de résultat à laquelle est astreint l’employeur et constate qu’à ce jour, elle ne se donne même pas l’obligation de moyens. Si cette situation devait perdurer, l’UFAP saisira l’inspection du travail.

L’UFAP Unsa Justice de St Etienne demande à la direction le respect du règlement intérieur, la reprise en main de la détention, notamment sur le volet disciplinaire, afin de retrouver une certaine adhésion des agents.

L’UFAP Unsa Justice de St Etienne, ne cesse de féliciter les collègues pour leur courage et leur professionnalisme, face cette situation désespérante !!

Pour l’UFAP-Unsa Justice St-Etienne
Stéphane PERROT
A St-Etienne, le 19/07/2023

Partager :

À voir aussi
Nationale
Régionale

L’ORIGINE DU MAL CP Nanterre

Un duo infernal, a repris le flambeau et rien ne change…… Tout s’empire…… Les masques tombent, la synergie de ce duo despotique qui manie l’intimidation

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies