Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

ERIS de TOULOUSE – Rencontre avec le DIOS

Mercredi 10 mai 2023, à l’ERIS de Toulouse s’est tenu un groupe de travail avec les services du DIOS et les organisations syndicales aux fins de discuter de la charte des temps de l’ERIS.

Pour rappel, cette unité qui œuvre en tout temps et en tous lieux au profit de l’administration et plus précisément de la DI est en fonction depuis 2003.

Dévouée et engagée sur tous types de missions, celle-ci malgré la charge de travail ainsi que toutes ses résultantes n’a connu aucune Impossibilité de faire. Loyauté et disponibilité étant les maîtres mots de cette base !

Cet état de fait exceptionnel parle de lui-même.

Cela fait donc 20 ans que le fonctionnement de l’ERIS de Toulouse est la même, et a su prouver tout le professionnalisme des agents qui la composent et qui savent se rendent disponible en tout temps !

Pourtant, dans son immense bienveillance, la hiérarchie de l’ERIS a eu l’excellente idée de rompre la continuité historique du fonctionnement de celle-ci dans l’optique de répondre à des hypothétiques situations à venir.

L’argument mis en avant est la future validation de la doctrine d’emploi des ERIS qui ne change strictement rien au fonctionnement inscrit dans le marbre de la dernière doctrine. En gros, mise à part le pouvoir supplémentaire accordé aux différents chefs de bases concernant la promotion interne, rien de nouveau sous le soleil de cette équipe d’intervention !

Pourtant, le chef de cette base, décidé à laisser son empreinte sur l’ERIS 31 propose que lorsque les agents ERIS sont de non astreinte (équipes fixes), ils se voient engager sur toutes les missions qui incombent à l’ERIS, même celles qui n’incombent pas non plus d’ailleurs (la liste serait trop longue) et trop souvent ces dernières planifiées quelques heures à l’avance…

Rien à faire des règles liées à la charte nationale de gestion des services, le principal étant de briller quitte à faire de l’ombre aux agents composants cette unité.

Les missions étant (trop) nombreuses et acceptées de toute part pour tout et n’importe quoi, rendant les astreintes également sur-occupées, sans imaginer un instant que ceux qui composent cette unité pourraient également se payer le luxe de gérer leur vie de famille !

Comprenant bien tout l’impact délétère qui va découler de la proposition du chef de base de Toulouse, dont les mots « concertations » ou « dialogue social » égratignent le cervelet droit, l’UFAP réaffirme sa ferme opposition à cette proposition de charte qui viendra dans ce fonctionnement actuel, pourrir le moral des troupes !

L’UFAP fière de son engagement aux côtés des agents de l’ERIS, mettra tout en oeuvre pour préserver la cohésion, la bonne entente ainsi que la qualité de vie du groupe.

Néanmoins, l’UFAP préfère prévenir qu’en cas de passage en force, la majorité des Personnels composant ce groupe d’intervention, saura faire preuve de détermination afin de montrer à certains individus en quête de lauriers, que dans la vie, il faut savoir parfois tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de parler.

L’UFAP a confiance en la bienveillance du VRAI maître des lieux, celui qui actuellement détient la clef du baromètre social.

Nos Camarades sont prêts et cela dépasse bien tout clivage syndical.

Le bureau local ERIS/CYNO 31

Partager :

À voir aussi
Nationale

Place à la consultation !

Pantin, le 17 mai 2024 Aujourd’hui s’est tenue une deuxième rencontre au ministère de la Justice pour négocier des mesures devant répondre aux attentes légitimes

PROPOSITIONS DE L’ INTERSYNDICALE

Mardi dernier, deux des nôtres, pères de famille ont été froidement exécutés par un commando lourdement armé. Depuis 1992 nous n’avions plus vécu une telle

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies