Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Gestion des B.A.R

Le 23/09/2020, la promulgation du Décret n° 2020-1161 du 23 septembre 2020 a instauré la mise en œuvre du dispositif électronique anti-rapprochement.

Plus connue sous le nom de B.A.R (Bracelet Anti-Rapprochement), cette mesure fait désormais l’objet d’une lubie de l’Administration Pénitentiaire ! Entre pression médiatique et emballement législatif et
réglementaire, ce sont bien les personnels pénitentiaires (Agents D.D.S.E, C.P.I.P, D.P.I.P…) qui se
retrouvent en 1ère ligne pour gérer cette cacophonie ambiante !

Dernier élément en date, la diffusion de la note de la MSP-MOM relative à la pose des B.A.R en dehors des jours d’ ouverture du S.P.I.P. Au travers de cette note (qui n’a d’ailleurs fait l’objet d’aucune discussion avec les organisations syndicales régionales), la MOM, au-delà de réinterpréter le protocole B.A.R à sa sauce, vient littéralement spolier les agents de surveillance électronique, surcharger les premiers surveillants en établissement et asphyxier un peu plus les D.P.I.P lors de leurs astreintes!

Pour ne pas payer d’astreintes supplémentaires aux agents D.D.S.E, l’Administration n’a rien trouvé de
mieux que de créer un double système quant à la gestion des B.A.R en dehors des jours d’ouverture du
S.P.I.P :

Ainsi, la note prévoit qu’en dehors des jours d’ouverture du S.P.I.P « lorsque la personne détenue est libérée dans un territoire où le SPIP a activé son astreinte pour la gestion des incidents liés à un PSEM, la pose du dispositif BAR est assurée par l’agent D.D.S.E. Dans le cas contraire, la pose du dispositif revient au 1er surveillant de service de l’établissement assisté téléphoniquement par le D.P.I.P d’astreinte… »

L’organisation de la mise à disposition du dispositif auprès de l’établissement et des éléments
judiciaires revient bien entendu, en amont, aux agents D.D.S.E… Et que dire des sous-entendus de
l’Administration qui semble espérer que ces derniers assurent la formation autour de ce nouveau mode
opératoire…

L’UFAP UNSa Justice Réunion/Mayotte CONDAMNE cette logique d’économies de bouts de
chandelles qui vient marcher sur l’investissement des agents DDSE ! Une honte !…

L’UFAP UNSa Justice REUNION/MAYOTTE EXIGE le retrait immédiat de cette note et l’ouverture
de discussions quant à l’articulation de ce nouveau mode de gestion des B.A.R.

Partager :

À voir aussi
Nationale

InSERRE : Point d’étape  

Le lundi 8 juillet, l’UFAP UNSa Justice était conviée à une réunion en bilatérale avec l’Agence du Travail d’Intérêt Général et de l’Insertion Professionnelle (ATIGIP)

Régionale

MA VANNES : Champions olympiques

Vannes, le 12 juillet 2024 En cette année olympique, il est évident que la Maison D’Arrêt de Vannes va une nouvelle fois récolter une excellente

ROUEN : Pris pour cibles !!!

Rouen, le 11/07/2024 Dans la soirée du mardi 09 juillet 2024, 4 de nos collègues se sont donnés rendez-vous dans le centre-ville de Rouen afin

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies