jeudi 23 mai , 2019

LACHE AGRESSION !!!

Dans la nuit de mercredi à jeudi, au RDC de la MA2, suite à un appel par interphonie d’un  détenu au PCI qui avait soi-disant avalé des cachets en grosse quantité, le piquet de nuit s’est rendu sur place afin d’évaluer la situation et de prévenir les secours.

Au moment de l’ouverture de la cellule et afin de vérifier son état physique, le « voyou », allongé sur son lit et certainement mécontent qu’on le dérange, a bousculé violemment le chef de poste. 

C’est sans compter le professionnalisme et la réactivité des agents du piquet de nuit, que le détenu fut maitrisé rapidement.

Au final, plusieurs agents blessés, dont deux transportés vers les urgences pour les premiers soins.

Le bureau local UFAP-UNSa Justiceapporte son soutien indéfectible et souhaite un prompt rétablissement aux collègues.

L’ UFAP-UNSa Justice CONDAMNE cet acte odieux et exige de la direction la plus grande fermeté lors du passage de ce « voyou » en CDD.

L’ UFAP-UNSa Justice EXIGE le transfert de ce forcené dans les plus brefs délais, une fois sa peine de Quartier Disciplinaire effectuée.

NB: Quel ne fut pas notre surprise !!! Lorsque nous avons appris que le chef d’établissement qui s’est rendu à l’hôpital afin d’aller récupérer les deux agents, c’est permis de leur faire la morale sur le chemin du retour.

  • Ne pensez-vous pas qu’il aurait été plus judicieux de débriefer plus tard à froid et non pas en pleine nuit, deux heures après l’agression ???
  • Ne pensez-vous pas qu’il faille revoir votre management ? Il vous reste de gros progrès à faire, des paroles bienveillantes auraient été plus adaptées dans une telle situation.

A BON ENTENDEUR !!!

L’UFAP-UNSa Justice, un Syndicat Responsable, une Présence Quotidienne …

Le Pontet, le 15 Mars 2019. 

Le Bureau LocalUFAP-UNSa Justice.

Related posts