Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Le CDR d’Argentan, ‘’ Une bombe à retardement ‘’

Ce jeudi 28 juillet 2022, c’est la quatrième agression sur un personnel en à peine 15 jours !!!

Cette fois-ci, notre collègue s’en est pris deux en pleine figure !!!

Ce Centre de Détention est devenu une vraie ‘’ BOMBE À RETARDEMENT ‘’

Et surtout, que nos dirigeants ne tentent pas de nous prouver le contraire car ce ne sont pas les arguments qui manquent…

La délégation de l’UR UFAP UNSA JUSTICE de RENNES a pu constater, très récemment, dans quel état était cette structure.

Entre des décisions de la direction locale, qui a mis la charrue avant les bœufs en fermant toutes les portes, des rez-de-chaussée des bâtiments, sans recalculer l’effectif des personnels, qui eux, aujourd’hui, sont pour la majorité ‘’ blasés’’ de leurs conditions de travail, des arrivées de PPSMJ, courtes peines.

La direction se doit d’écouter les personnels car le fonctionnement de cette détention peut exploser à tout instant.

Et que dire de ces projections en MASSE, de toutes sortes, contenant des objets et produits interdits que les personnels saisissent chaque jour.

Tout cela doit être géré en mode dégradé car trop de postes ne sont pas comblés et, cela, de façon journalière.

Il est grand temps que nos hauts décideurs se bougent et viennent constater, SUR PLACE, ce qui se passe dans cet établissement de l’ORNE afin de se rendre compte, par eux-mêmes, ce qu’est devenu, aujourd’hui, le Centre de Détention Régional d’Argentan d’alors !!!

Quoiqu’il en soit, l’UFAP UNSA JUSTICE le redit ici : si demain un personnel ‘’ reste sur le carreau’’ que l’AP ne nous dise pas, ne pas être au courant…Il y a URGENCE !!!

Le CDR d’Argentan n’est pas la M.A de Villepinte !!! qu’on se le dise !!!

L’UR UFAP UNSa Justice de Rennes souhaite un prompt rétablissement à notre collègue agressé et beaucoup de courage à l’ensemble des personnels.

Caen le, 29 juillet 2022 Le secrétaire Régional

Partager :

À voir aussi
Nationale
Régionale

NANTES – Agression au QCD

                                                                                                                                      Le 01 décembre 2022 Les personnels du CP NANTES n’en finissent de plus de subir les agressions, encore aujourd’hui au QCD, un « cinglé » sans

Coutances, ça rime avec chance

LE 29/11/2022Hier, lundi 28 novembre vers 17h50, lors de la distribution du repas à la cellule disciplinaire, le détenu puni, mécontent de ne pas avoir

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies