Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

L’enragé du Bâtiment A

Une fois encore, ce mercredi 17 août 2022, une simple audience tourne en PUGILAT.

En effet, la 1iere surveillante prend en entretien un détenu qui s’était rendu au secteur médical afin de
comprendre son mal-être et ainsi prendre toutes les dispositions nécessaires.
L’officier ayant ramené le détenu en bâtiment comprend qu’il n’est pas dans un état normal et sollicite
un agent afin d’assister la gradée durant l’entretien.
Soudainement, le détenu part complétement en vrille et s’envoie simultanément trois violents coups
de poing au visage avant de s’en prendre au bureau de la 1ière surveillante.
Cet énergumène fracasse tout sur le bureau devant lui, (ordinateur, téléphone, courrier l’ensemble
des éléments vols) comme s’il avait voulu faire de la place afin de pouvoir s’attaquer aux personnels.
Il se jette sur le bureau pour s’attaquer à la gradée lorsque un agent présent réagi et le saisi afin de le
faire descendre du bureau et commencer la maitrise.
Le détenu hystérique se révolte et envoie des coups-de-poing, des coups de pied dans tous les sens
afin de blesser les agents. A un autre moment, il tente même de mordre. L’alarme est déclenchée, les
collègues en difficultés trouvent le temps long, le renfort arrive enfin.
Merci l’adjoint du bâtiment B qui a permis la parfaite maitrise de ce fou !

L’UFAP UNSa Justice condamne avec force cette agression qui vient une nouvelle fois pourrir notre
détention.

Malheureusement, l’UFAP UNSa Justice constate une nouvelle fois que la pénitentiaire ne peut se
suppléer au service médical, car vendredi, il avait déjà agressé de la même façon le personnel
médical au centre hospitalier de Valenciennes en unité psychiatrique.
Nous sommes vraiment devenus la poubelle de la République où on continue de gérer ce genre
d’individu que personne ne veut.

Il serait temps d’écouter les demandes de l’UFAP UNSa Justice et de créer des
établissements spécialisés pour gérer ce genre de public.

L’UFAP UNSa Justice reste à la disposition des agents pour les accompagner dans toutes les
démarches judiciaires et administratives qu’ils souhaitent entreprendre.

L’UFAP UNSa Justice félicite et souligne le professionnalisme des personnels et demande a minima
une lettre de félicitations pour l’ensemble des agents.

L’UFAP UNSa Justice exige une peine de quartier disciplinaire de 30 jours avec à l’issue, et un transfert
au plus loin du CP Lille.


Pour le bureau local UFAP UNSa Justice
Benoit NORMAND Sébastien RAUX

Partager :

À voir aussi
Nationale

BUDGET DAP 2023 Rien de plus…

Pantin, le 03/10/2023 Après la présentation du Projet Loi de Finances 2023 pour la mission Justice le 27 septembre dernier à Vendôme, l’UFAP UNSa Justice

Régionale

Agression CP MOULIN

A Moulins le 5 Octobre 2022 Vendredi dernier, deux détenus de la maison d’ arrêt mécontents d’ une décision dechangement de cellule ont décidé de

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies