Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

L’incompétence n’a pas de limites…

L’UFAP UNSa Justice du CP Lille Loos Sequedin est outrée par le manque de discernement de la commission
de discipline dans les décisions de sanctions.
Ce mercredi 29 mai 2024, notre collègue victime d’une agression humiliante au quartier disciplinaire (voir
notre communiqué du 04/04/2024) voit enfin son CRI aboutir et traitée en commission de discipline. Mais il
ne s’attendait certainement pas à autant de bienveillance de la part du président de la CDD.
Un collègue qui se fait cracher dessus, c’est normal, le directeur prononce 10 jours de QD avec sursis et des
TIG. Une peine jugée très légère, surtout quand on voit que cette même instance, présidée par un autre
membre de la direction, est capable de prononcer 15 jours de QD pour des menaces et insultes…
L’incompréhension est totale :
Pour un crachat, c’est 30 jours de QD ferme !
Si effectivement la commission de discipline est souveraine, il est grand temps que le directeur adjoint ait la
même conscience que ses homologues afin d’éviter une telle aberration. Les conséquences de cette décision
ne sont malheureusement pas surprenantes. D’ailleurs le bruit circule en détention que si c’est le directeur
adjoint qui préside la commission de discipline c’est bon, tout ira bien…
Monsieur le Directeur adjoint, vos décisions semblent complètement altérées par la compassion
permanente que vous avez à l’égard des détenus. Vous semblez beaucoup plus attentif et rigoureux quand
vous passez de longs moments devant les caméras pour fliquer les collègues !
Monsieur le Directeur adjoint, quel signal envoyez-vous à la population pénale ? Le message envoyé aux agents
est quant à lui très clair, vous n’avez aucune considération pour les surveillants qui doivent affronter
quotidiennement la haine des détenus. Il est bien loin votre beau discours lors de votre prise de service…
L’UFAP UNSa Justice dénonce le manque d’objectivité du directeur adjoint et s’interroge sur la peine
prononcée par la commission de discipline si cette agression répugnante était intervenue sur un membre de
la direction. Il y a fort à parier qu’une mesure de transfert serait déjà engagée ! Mais çà ne s’applique pas pour
le petit personnel…
L’UFAP UNSa Justice espère vivement que notre directeur adjoint saura se
remettre en question pour éviter qu’à l’avenir les personnels Sequedinois n’aient
plus à supporter ce genre d’affront !
Le bureau UFAP UNSa Justice
Du CP Lille Loos Sequedin

Partager :

À voir aussi
Nationale

FLASH INFO: RESULTATS MOBILITE DPIP 2024

Les Resultats sont disponibles dans l’espace adherent L’UFAP UNSa Justice adresse ses félicitations aux collègues qui ont obtenu leur mutation et leur souhaite une bonne

Régionale

A LA MC ARLESLE RIDICULE NE TUE PAS

MC ARLES : Reine de l’écologie ou Reine de l’économie ? Economie de personnel, économie de véhicule, économie de brouilleur… RIEN NE MARCHE, TOUT FOUT LE CAMP !

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies