Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

M. le Directeur Adjoint A quand la fermeté ?

Ce lundi 5 septembre 2022, deux de nos pensionnaires décident de bloquer la cour de promenade
afin de faire entendre des revendications farfelues.
Le premier a pu être extrait de la promenade avec beaucoup d’habileté de la part de nos collègues.
Le second s’est illustré par des chants d’oiseaux avant que 7 agents équipés viennent interrompre
son récital.

Les deux récalcitrants sont finalement placés en cellule disciplinaire en attente de leur comparution
en commission de discipline. Jusque-là rien d’anormal.
Mais c’est après que notre directeur adjoint entre en scène et brille par des décisions lunaires qui
nous interrogent sérieusement au regard de la gravité des faits reprochés.

3 jours de quartier disciplinaire !!!
Pour avoir pourri la fin d’après-midi du bâtiment A, et provoquer l’intervention
des agents et de l’ELSP sur la cour exposée aux projetions en tout genre.
Les personnels apprécieront votre vision de la situation.

La sanction prononcée couvre la prévention et c’est tout. Si effectivement la commission de
discipline ne doit pas répondre bêtement par des quantums de jours de quartiers disciplinaires, elle
doit donner un sens au respect de la discipline en condamnant fermement les faits répréhensibles
commis par nos pensionnaires, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’actes de rébellion.

Monsieur le Directeur, votre décision semble altérée par votre empathie à l’égard des détenus.
Vous semblez beaucoup moins à l’écoute lorsque les agents vous font remonter des informations
crédibles sur les comportements inadaptés de certains détenus
N’oubliez pas que nous devons travailler ensemble dans un intérêt commun.
Monsieur le Directeur adjoint, quel message envoyez-vous à la population pénale ?
Voulez-vous que le blocage de la promenade devienne le seul moyen d’expression des détenus ?

L’UFAP UNSa Justice condamne avec force cette pratique bienveillante qui nuit
inévitablement à l’ordre et la sécurité dans notre établissement.

L’UFAP UNSa Justice espère que notre directeur adjoint saura se remettre en question et ainsi
éviter à l’avenir de nouveaux affronts pour les personnels sequedinnois.

Pour le bureau local UFAP UNSa Justice
Benoit NORMAND Sébastien RAUX

Partager :

À voir aussi
Nationale

BUDGET DAP 2023 Rien de plus…

Pantin, le 03/10/2023 Après la présentation du Projet Loi de Finances 2023 pour la mission Justice le 27 septembre dernier à Vendôme, l’UFAP UNSa Justice

Régionale

Agression CP MOULIN

A Moulins le 5 Octobre 2022 Vendredi dernier, deux détenus de la maison d’ arrêt mécontents d’ une décision dechangement de cellule ont décidé de

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies