Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

MA Strasbourg : 1er drone de l’année 2023…

L’UFAP UNSa Justice MA Strasbourg tirait la sonnette d’alarme dès le 30 janvier 2023 dans un tract « un bilan de l’année 2022 inquiétant… » !

Dans son tract, l’UFAP UNSa Justice y annonçait que 3 drones avaient été récupérés en fin d’année et s’inquiétait des quantités des saisies réalisées….

Le 1er drone de l’année 2023 a été récupéré ce jour !

Lors d’une ronde au pied d’un bâtiment, les agents de l’ELSP ont découvert un drone et à côté, un téléphone portable et de la résine de cannabis.

D’après les informations de l’UFAP UNSA Justice, il y’a une dizaine de jours, des individus « mineurs », dont un de nos anciens pensionnaires, ont été contrôlé près de l’établissement avec un drone… Comme dirait l’adage : « La pomme ne tombe jamais loin du pommier… »

Après l’incident de la semaine dernière chez nos collègues du CP Mulhouse-Lutterbach, nous ne pouvons que constater qu’il ne se passe pas une seule semaine sans que l’on entende parler de drone sur une structure pénitentiaire…

Un véritable désastre sécuritaire annoncé !!!

L’UFAP UNSa Justice réitère sa demande et exige l’installation de brouilleurs de drones et de téléphones portables ! Des matériels technologiques qui sont devenus un fléau dans notre établissement.

L’UFAP UNSa Justice de la Maison d’arrêt de Strasbourg exige que des caillebotis soient installés sur les façades et non plus sur les fenêtres, car plus de la moitié des caillebotis sont détruits par les détenus, afin de récupérer les projections et yoyoter à leur guise ! Ces pratiques favorisent les trafics en tous genres…et derrière chaque trafic c’est bien le caïdat qui prospère, avec son flot de violences entre usagers et envers les personnels !

Nous faisons des constats, il existe des solutions…
L’Administration doit s’employer à les mettre en œuvre !

Le bureau local

Partager :

À voir aussi
Nationale
Régionale

AGRESSION AU GREFFE…

Mardi 20 novembre 2023Ce lundi 20 novembre 2023 aux environs de 15 heures, les forces de l’ordre confient à noscamarades du greffe et du vestiaire

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies