Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

MC Arles: QSI ? Véritable miroir aux alouettes

Le QSI : Une innovation, une idée brillante. Enfin… sur le papier et seulement sur le papier !

La réalité en est tout autre. Le QSI ne fonctionne pas, ce qui n’est pas nouveau et pour cause, certains détenus affectés n’ont rien à y faire !

L’UFAP UNSa Justice MC Arles a toujours dénoncé cet état de fait. En témoigne les trois signalements précédemment effectués en PJ :

  • Tract de juillet 2018 intitulé : « Maison des Cassos », dans lequel nous dénoncions un quartier où sont « bazardés » des détenus aux graves troubles psychiatriques à défaut d’occuper une place en hôpital spécialisé. Ce qui est encore d’actualité !

Les surveillants devant remplir, en plus de l’ensemble de leurs missions, le rôle de psychiatre et l’infirmier sans en avoir les moyens et les compétences.

A chacun son métier, sauf pour les surveillants…

  • CR novembre 2021 : « Visite du QSI par la DAP ». Une délégation parisienne de la DAP avait débarqué pour une petite balade au QSI. De nouveau, nous avions dénoncé une gestion catastrophique avec des détenus bons pour l’asile et un épuisement des personnels du secteur. Sans compter ceux qui « sautent » de leur poste en cas d’absence au service.
  • Tract de novembre 2022 intitulé : « Maison Centrale de fou », qui dénonce une nouvelle agression au QSI d’un détenu psy avec un nombre d’agression sur personnels long comme le bras. Cela démontre, une fois de plus, que le quartier n’est rien d’autre qu’une annexe du QI !
  • Janvier 2023 : Quoi de mieux pour commencer l’année avec la visite d’un nouveau directeur de la DI ! Devinez le sujet ?

La couverture des postes manquants ? NON

Le renforcement des moyens alloués aux personnels ? NON

Des moyens financiers supplémentaires pour la formation ? NON

Arrêtons de rêver, la visite c’est pour le QSI bien sûr !

L’UFAP UNSa Justice MC Arles propose de faire payer un ticket d’entrée à cette véritable attraction locale. Messieurs des « hautes sphères », vous allez être terriblement déçu et nous le regrettons comme vous…

Notre « manège » n’a pas evolué depuis la visite de la DAP. Nos pensionnaires sont toujours les mêmes

« DINGO » qu’avant ! Nous n’avons toujours pas les finances de « Walt Disney » pour améliorer notre parc d’attraction, ni son PDG pour soigner le casting.

Le danger est toujours permanent, les « barjots » occupent toujours les cellules du Quartier Arrivant et bien souvent par manque de place.

Notre direction locale, soucieuse du danger des locataires du RDC, fait très régulièrement équiper les personnels en tenue de maintien de l’ordre et en 4+1, mais sans possibilité de menottage. Rien d’anormal Normal d’avoir des portes sans trappes et pour cause, c’est un QSI tout de même LOL !

Cette gestion conduit à dégarnir un quartier disciplinaire de son gradé et de ses personnels, et de bloquer les mouvements d’un bâtiment pour intervenir au QA, deux étages plus bas.

Les personnels sont désœuvrés, à la recherche de la définition de QSI qui est inscrit sur la grille !

Le I devrait être remplacé par le D de Désintégration… Désintégration des moyens, comme les fondements qui sont à l’origine de l’existence du secteur.

Mr VILLEROY, l’UFAP UNSa Justice MC Arles vous présente la réalité des choses. Nous espérons que vous serez à l’écoute et le messager de nos difficultés en nous donnant les moyens pour faire avancer les choses avant l’arrivée d’un nouveau drame sur notre établissement. Si les paroles s’envolent, sachez que les écrits restent.

Notre administration aime faire SA propre publicité du QSI. L’UFAP UNSa Justice fera de même en présentant, aux autres établissements de la DI, les véritables réalités de notre « attraction locale ». Ainsi, par notre approche beaucoup plus réaliste, les personnels auront une vision beaucoup plus concrète du terrain.

L’UFAP UNSa Justice MC Arles EXIGE toujours la création d’un secteur renforcé, permettant une gestion adaptée aux profils ingérables. Ce qui aura pour conséquence de rendre au QSI son rôle pour lequel il a été créé.

L’UFAP UNSa Justice MC Arles EXIGE que des trappes de menottage soient installées sans délai au QA/QSI pour permettre de garantir un minimum de sécurité aux personnels qui exercent leurs missions avec courage et professionnalisme.

Arles, le 12 janvier 2023

Le Bureau Local UFAP UNSa Justice

Partager :

À voir aussi
Nationale

Non à la réforme des retraites !

Tableau de montée en charge basé sur le projet de réforme (fonctionnaires sédentaires et super actifs) A terme, tous les agents publics travailleront deux années

Formation 1er surveillant(e)s

L’UFAP UNSa Justice vous informe du calendrier prévisionnel relatif à la formation des 1er surveillant(e)s de la 31ème promotion : Amphithéâtre prévu le 15 mars

Régionale

UR Grand-Est : MOBILISATION !

L’UFAP UNSa Justice Grand-Est appelle tous les collègues à se joindre aux manifestations « contre la réforme des retraites » qui se dérouleront sur notre région le

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies