Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

MOULINS : QM surchauffe

Le 05 février 2024

Les agents du Quartier mineur tirent la sonnette d’alarme depuis 1 mois. L’administration n’a pas réagi.

Résultat, dès vendredi soir, 12 mineurs pour 11 places !

La sanction ne s’est pas fait attendre, dans la nuit de dimanche à lundi, frustré par une tentative de
projection infructueuse, un mineur a mis le feu à sa cellule !

L’énergumène ira même jusqu’à agresser les agents venus lui porter secours en donnant de violents
coups de pieds dans le bouclier, il sera conduit en prévention au quartier disciplinaire. 3 autres mineurs
auront provoqué un tapage et auront insulté copieusement les collègues qui intervenaient.

Ce lundi matin, le dernier arrivé s’est aussi distingué en cassant la serrure de sa porte de cellule à
coup de pied. Il faudra l’intervention de GEPSA pour pouvoir l’ouvrir. Pour couronner le tout, 4 mineurs
se déclarent en grève de la faim ce lundi matin, preuve supplémentaire de l’état de tension extrême qui
règne dans ce bâtiment.

Il est impensable que la situation perdure surtout quand on sait que les autres QM et EPM de la DI
ne sont pas à pleine capacité.

Les collègues n’ont aucune marge de manœuvre dans ce contexte explosif.
Il est d’autant plus important de ne pas découvrir le poste SAS Mineur, la sécurité des personnels est
en jeu !

A l’heure où nos effectifs sont en berne avec – 24 agents d’ici juillet (sans compter les départs en
retraite) sur un effectif déjà famélique, les agents ont besoin de réactivité de la part de l’administration
pour ne pas laisser des situations périlleuses perdurer (à défaut d’avoir pu les anticiper) !

L’UFAP UNSa JUSTICE Moulins exige des transferts rapides de mineur, notamment les fauteurs de
troubles, pour assainir la situation et revenir à un effectif acceptable.

L’UFAP UNSa JUSTICE Moulins félicite les agents des 2 quartiers (QMA et QMC) qui sont intervenus
en service de nuit, dans un contexte difficile.

L’UFAP UNSa JUSTICE Moulins félicite également les agents qui œuvrent au jour le jour pour limiter
les dégâts provoqués par le manque de réactivité et d’écoute de notre administration.

Le secrétaire local
Cédric Rochis

Partager :

À voir aussi
Nationale

COMMUNIQUÉ UFAP UNSa Justice

Paris, mardi 21 mai 2024 Avant toute autre chose, l’UFAP UNSa Justice tient à rendre hommage à nos camarades décédés et blessés lors de l’attaque

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies