Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Moulins: Réunion Organigramme de référence

Le 08 février 2024

Aujourd’hui avait lieu une rencontre entre les représentants de EX1 à la DAP, le DIOS de la DISP de Lyon, le chef d’établissement et les Organisations syndicales représentatives.

Derrière EX1, se cache le bureau en charge des organigrammes de référence des établissements (OR).
Ce déplacement avait pour but de mettre à jour celui de notre établissement pour approcher d’un peu plus près notre réalité puisque nous dénonçons depuis de nombreuses années l’obsolescence de notre OR.

L’UFAP UNSa JUSTICE Moulins a d’abord demandé ce qui ressortait de ces 3 jours d’audit.

Les constats sont là, il n’y a pas de gaspillage RH à Moulins, tous les postes tenus sont nécessaires et de même manière, il n’y a pas de gaspillage d’heures.

L’UFAP UNSa JUSTICE Moulins a rappelé qu’effectivement, malgré une disponibilité exemplaire des agents, un certain nombre de postes ne peuvent plus être couverts à l’heure actuelle malgré leur nécessité.

Les postes de renforts, de cuisine le week-end, de socio RDC sont des cases vides dans les feuilles d’appel. D’autres sont régulièrement vides aussi faute de personnel pour les couvrir (SAS mineurs, …).

L’UFAP UNSa JUSTICE Moulins est également revenue sur la limitation des 108h trimestrielles.

Nous avons souhaité rappeler, une fois de plus, l’usage détourné du décret n°68-518 du 30 mai 1968 qui dans l’esprit voulait préserver les agents d’un nombre excessif d’heure supplémentaires.

Il sert maintenant uniquement de justificatif pour ne pas les rémunérer et repousser toujours plus loin le paiement du travail effectué ! Il est temps d’expliquer à Bercy que tout travail mérite salaire et que le panier RHS n’aide pas à remplir le caddie !

L’UFAP UNSa JUSTICE Moulins a rappelé que les agents ont beau être résilient, il y a une limite aux sacrifices qu’ils sont prêts à faire, qu’ils ont beaucoup donné ces dernières années et que si l’administration n’envoie pas un message fort en abondant en stagiaires l’établissement et en revoyant à la hausse notre organigramme, l’été sera extrêmement difficile.

Le DIOS nous a indiqué avoir proposé des arbitrages sur la répartition des stagiaires et que la décision est entre les mains du DI. Nous avons insisté sur la situation RH périlleuse de l’établissement (mutation, réussite de concours, départ en retraite, démission, …), le DIOS nous a dit en avoir conscience.

L’UFAP UNSa JUSTICE Moulins a demandé quand nous pourrions espérer un retour sur cet audit. Il nous a été indiqué qu’un rapport serait remis au DAP pour fin mars, que des échanges en découleront pour finaliser le nouvel organigramme de référence de l’établissement.

L’échange a été constructif entre tous les participants et semble aller dans le bon sens.
L’UFAP UNSa JUSTICE Moulins restera vigilante sur les suites qui seront données à ce rapport qui viendra se surajouter à d’autres déjà existants.

Nous avons déjà pu constater que si des audits de ce genre ont pu déjà dresser un diagnostic sincère, les retombées concrètes étaient beaucoup plus difficiles à obtenir.

L’UFAP UNSa JUSTICE Moulins félicite également les agents qui œuvrent au jour le jour pour limiter les dégâts provoqués par le manque de réactivité et d’écoute de notre administration

Pour le bureau local
Cédric Rochis et Matthieu Gatuing

Partager :

À voir aussi
Nationale

COMMUNIQUÉ UFAP UNSa Justice

Paris, mardi 21 mai 2024 Avant toute autre chose, l’UFAP UNSa Justice tient à rendre hommage à nos camarades décédés et blessés lors de l’attaque

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies