Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Nouvelles tenues pour les PT, Nouvelles Missions?

Pour l’UFAP UNSa Justice Réunion Mayotte, Il est grand temps de remettre les choses à leur place et n’en déplaise à certains. Un Adjoint technique est recruté sur concours avec « a minima » un Certificat d’Aptitude Professionnelle ou du Brevet d’Enseignement Professionnel ou d’un titre équivalent.
Pour ceux qui en douteraient encore, l’Administration Pénitentiaire ne recrute pas à ma connaissance de « technicien de surface », « d’Adjoint technique déménageurs » ou encore « d’adjoint technique éboueurs », liste non-exhaustive sans dénigrer en rien ces métiers. L’Administration dans toute sa splendeur pour palier à cela, a décidé depuis quelques années de recruter du personnel avec une spécialité (menuisier, plombier, électricien etc.) mais nommé « Bâtiment Bois Métaux et Entretien Multi technique », certainement plus facile à manager de part cette appellation généraliste.
La voie hiérarchique pour un personnel technique n’est pas pavée de bleu, elle doit être pavée de respect du travail des uns et des autres en toute collaboration.
Une petite précision sur l’emploi de certains mots : « Les personnels techniques de par leurs missions doivent faire de l’accompagnement d’entreprises en détention ». Je pense qu’il convient de préciser, malgré certains grincements de dents que j’entends déjà, qu’il s’agit d’un accompagnement « technique ».
Pour exemple, préciser aux intervenants extérieurs où passent les différents réseaux d’eau et électrique, l’organisation du travail en détention etc… Si un Adjoint technique doit rester les fesses sur une chaise pour regarder les intervenants faire leur travail, il s’agit de surveillance et ce n’est pas le métier que les personnels techniques ont choisi.
Pour l’UFAP UNSa Justice Réunion Mayotte, certaines directions doivent vite revoir leur copie et inscrire dans le marbre « qui fait quoi ? », cela évitera ce jeu de « patate chaude » qui divise le personnel et qui nuit à l’organisation.
Merci d’arrêter de nous prendre pour « les soubrettes » de la Pénitentiaire, et laissez-nous faire le travail pour lequel nous avons été recrutés dans le respect des uns et des autres.
Le Roi dit : NOUS VOULONS. Et non JE VEUX !!! À bon entendeur…

Partager :

À voir aussi
Nationale
Régionale

UFAP Grand-Est – LETTRE AUX PARLEMENTAIRES

Écrouves, le 27 février 2024.                                                                                      Monsieur Jean-Claude ROUSSY Secrétaire Général de l’Union Régionale UFAP UNSa Justice Grand-Est Objet : Conditions de travail – Paiement et

La PEPA… ça ne PAIE PAS !!!

Après des annonces en fanfare et à grands coups de projecteurs médiatiques en veux-tu en voilà… la fameuse PEPA, cette Prime Exceptionnelle de Pouvoir d’Achat

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies