Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Quand le budget prend le PAS sur la formation statutaire Aujourd’hui les CPIP, demain les cadres et après-demain le CEA

Quel ne fut pas notre surprise d’apprendre, par courriel, que des choix de modification de la formation CPIP ont vu jour pour cause de budget et ce dès le premier trimestre, la fin d’année promet…

Quel est le sujet, nos collègues CPIP durant la formation réalise des TD avec des formateurs internes associés CPIP qui interviennent en binômes milieu ouvert/milieu fermé.

Le prochain TD d’avril est l’épreuve blanche qui les entraine à l’examen final de mai. Une correction individuelle était réalisée individuellement. Cette épreuve formative était leur seul entrainement et la seule correction qui leur permettait de s’ajuster et corriger leurs erreurs.

La suppression des binômes entraine la suppression de la correction individuelle car bien évidemment il est impossible pour un seul intervenant de corriger 24 copies.

Animer seul un TD avec environ 23/24 élèves comme cela est le cas actuellement, est très lourd et surtout difficile pour présenter les deux milieux d’exercice de CPIP.

Les soldes terminant bientôt, l’Ecole fait le choix de brader la formation des CPIP pour des motifs financiers….

C’est une HONTE !

Pour l’UFAP-UNSa Justice il est totalement inconcevable de voir la formation bradée !!

Les élèves de ce corps ont besoin de ces TD pour les aider dans leur apprentissage.

Non à la braderie, oui au TD en binôme pour la qualité de la formation.

A long, voir cours terme, c’est la fin des travaux dirigés et l’arrivée d’intervenant extérieurs, mais aussi peut être une volonté de vider la formation de son contenu et de ne recruter à terme que des contractuels sans formation….

L’UFAP-UNSa justice s’oppose et s’opposera au démantèlement du service publique pénitentiaire

Le bureau UFAP-UNSa Justice Elève

Partager :

À voir aussi
Nationale

Résultats SA juin 2024

Veuillez trouver dans l espace adherent les résultats des Secrétaires Administratifs – Relevé de décisions juin 2024 :

Régionale

Dérives managériales !

Saran, le 20 juin 2024 La bienveillance managériale est une vertu que ne semble pas posséder la directrice en charge des ressources humaines au CPOS.

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies