Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

SAISIE AU PARLOIR

Ce weekend fut très fructueux en terme de saisies réalisées au parloir famille.

Tout d’abord samedi, à l’issue du parloir du détenu G., suite à la fouille intégrale du détenu, il a été retrouvé 103 grs de substance illicite en sa possession.

Dimanche on remet ça, à l’issue du parloir du détenu E., lors de la fouille à corps il remet au surveillant 8 paquets dissimulés sur lui, pour un total de 527 grs de substance illicite.

630 grs découverts, rien que ça !!!!!

L’UFAP/UNSa justice salue le professionnalisme des agents parloir pour la rigueur dont ils ont fait preuve en dépit des conditions de travail qui sont les leurs en ce moment.

Le pôle parloir depuis de nombreux mois, connaît un manque d’effectif récurrent, malgré tout, les personnels continuent à faire leur travail et nous l’ont encore démontré ce weekend.

Les agents n’ont quasiment aucun weekend de repos et sont fatigués d’être laissés pour compte.

Pour l’UFAP/UNSa justice, il est grand temps de faire un point sur l’effectif du pôle parloir et de trouver une solution, afin que le service vendu aux agents soit mis en application (un week- end sur trois de repos.)

Le bureau local UFAP/UNSa justice félicite et apporte un soutien sans failles aux surveillants du pôle, pour leur professionnalisme et leur abnégation dans l’exercice de leurs missions

Le bureau local UFAP/UNSa justice demande à ce que les agents parloir soient félicités officiellement.

Pour l’UFAP UNSa Justice Bourg en Bresse, jonny De FariaA Bourg en Bresse, le 27 Juillet 2022

Partager :

À voir aussi
Nationale
Régionale

NANTES – Agression au QCD

                                                                                                                                      Le 01 décembre 2022 Les personnels du CP NANTES n’en finissent de plus de subir les agressions, encore aujourd’hui au QCD, un « cinglé » sans

Coutances, ça rime avec chance

LE 29/11/2022Hier, lundi 28 novembre vers 17h50, lors de la distribution du repas à la cellule disciplinaire, le détenu puni, mécontent de ne pas avoir

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies