Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Situation des effectifs DISP LYON, Les agents sont au bout du rouleau!!

Le 8 Décembre2022

L’ UFAP UNSa Justice est véritablement très inquiète, à l’approche des fêtes de fin d’année, de l’état
dans lequel se trouvent nombre d’établissements relativement, entre autres, aux effectifs de personnels de Surveillance.


Les modes dégradés sont surtout déployés là où les modes super dégradés ne le sont pas encore…
Même quand on ouvre une structure, c’est déjà en déficit d’effectifs et l’administration racle tout ce qu’elle peut, comptant sur la bonne volonté des personnels pour compenser son incurie endémique en la matière.


Les agents sont au bout du rouleau !


Postes découverts le jour, la nuit, parce que souvent, outre les économies recherchées, les penseurs sont
incapables de faire de la gestion prévisionnelle des effectifs. Il n’y a qu’à voir le nombre de postes de
surveillants offerts à la dernière CAP pour Lyon.

D’ailleurs, questionné sur le sujet spécifique du CP Grenoble en juin 2022, le DI n’a pas daigné répondre à notre courrier.
Quoi qu’il en soit, les carences en effectifs se constatent partout, sur tous les corps, mais il est vrai que pour les DSP, cette réalité est un peu moins….réelle.


Il va falloir que cette administration se mette en ordre de marche pour rendre attractif le métier. Cela passera nécessairement par une augmentation conséquente de la rémunération.


Être payé au SMIC pour subir la violence de la population pénale en détention, ou celle de son manager au bureau, voilà ce qui attend les nouvelles recrues, alors forcément, on n’attire personne avec ça.


Quand cette administration et ce gouvernement auront atteint leur but ultime, c’est à dire privatiser un
maximum de métiers pénitentiaires, il sera trop tard pour se rendre compte de la faute commise.


En attendant, les personnels pénitentiaires, les VRAIS, ceux qui s’échinent sur tous les terrains aimeraient bien qu’on s’occupe un peu mieux d’eux, parce qu’à part le bâton et la loyauté imposée à tout crin par la hiérarchie, ils n’ont pas grand-chose à se mettre sous la dent !


Pour l’UR UFAP UNSa Justice LYON
Le Secrétaire Général
D.VERRIERE

Partager :

À voir aussi
Nationale

Place à la consultation !

Pantin, le 17 mai 2024 Aujourd’hui s’est tenue une deuxième rencontre au ministère de la Justice pour négocier des mesures devant répondre aux attentes légitimes

PROPOSITIONS DE L’ INTERSYNDICALE

Mardi dernier, deux des nôtres, pères de famille ont été froidement exécutés par un commando lourdement armé. Depuis 1992 nous n’avions plus vécu une telle

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies