Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

UR PACA Corse : UN MANAGEMENT A DEUX BALLES

C’est bien connu, on tape toujours sur les présents. Les absents, généralement, on les laisse tranquilles.

Les personnels et particulièrement les surveillants, sont confrontés à une situation inacceptable sur la DISP Marseille. Alors que l’absentéisme chronique et les nombreuses vacances de postes prévalent parmi nos effectifs, l’UFAP UNSa Justice est consternée de constater que certains chefs d’établissement n’ont que faire de la situation actuelle en choisissant de mettre en place des procédures disciplinaires à l’encontre de ceux qui font tourner les boutiques !

L’UFAP UNSa Justice Paca Corse est profondément impressionnée par les talents de détective d’une certaine hiérarchie ! Alors que l’Absentéisme Chronique sévit dans nos prisons, des chefs d’établissement ont décidé de concentrer leurs efforts sur « la menace numéro un » : les surveillants présents !

Leur détermination à traquer ces courageux surveillants qui osent se présenter au travail est tout à fait remarquable. Pendant que nos collègues en uniforme affrontent les coursives des prisons, nos directeurs ne perdent pas une seconde pour balancer de la DE à tout va. Un management et une gestion « pseudo intélligente » du milieu patronal pour maintenir une certaine pression sur les personnels et asseoir leur autorité.

La stratégie de gestion de crise est tout simplement époustouflante pour certains chefs d’établissement !!

Cette méthode est profondément injuste et méprisante envers le travail des personnels.

Au lieu de pointer du doigt les personnels présents, notre administration devrait plutôt se concentrer et se pencher sur les causes profondes de l’absentéisme et prendre des mesures pour y remédier. Les conditions de travail, un management plus que précaire (surtout), le manque de ressources humaines et le stress constant sont autant de facteurs qui contribuent à cette situation.

Il est crucial de reconnaître que les personnels exécutent un travail au quotidien de plus en plus exigeant, tant sur le plan émotionnel que physique. Les agents font de leur mieux pour maintenir un environnement sécurisé au sein des établissements pénitentiaires malgré les « défis » quotidiens auxquels ils sont confrontés.

Aucune remise en cause ni preuve de compréhension et de compassion de la part de certains directeurs. Plutôt que de sanctionner davantage les personnels déjà épuisés, il serait plus avisé de trouver des solutions durables et stables pour retrouver un bien-être au travail. Mais c’est peut-être un peu trop demandé.

L’UFAP UNSa Justice Paca Corse appel au bon sens du Directeur Interrégional afin de tempérer ses chefs d’établissement qui ont une féroce volonté de vouloir sanctionner à l’aide de demandes d’explication peu crédibles qui ne font qu’alimenter une ambiance malsaine au sein des structures.

Marseille, le 31 août 2023

Les Secrétaires Généraux

UFAP UNSa Justice Paca Corse

Partager :

À voir aussi
Nationale

Déclaration liminaire CSA AP du 18.04.2024

Monsieur le président, L’UFAP UNSa Justice a pris acte de votre nomination aux responsabilités de Directeur de l’Administration Pénitentiaire et, remarque votre présence à la

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies