Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

VALENCE, Prochaine étape, les massages (avec finition)

A Valence, le 23 novembre 2022

Il serait sans doute trop facile de rappeler à la direction que ces dernières semaines au quartier maison centrale de notre établissement, d’énormes difficultés sont rencontrées par le personnel tous grades confondus concernant la gestion de la population pénale … Trop facile aussi de dire que les collègues se plient en quatre pour pallier le manque d’effectif sur notre établissement, dans un contexte où certains responsables semblent surtout se préoccuper du confort en détention de la population pénale sans prendre en compte les difficultés générées par leurs décisions.

C’est pourquoi l’UFAP UNSa Justice ne le rappellera pas ici.

D’ailleurs, nous n’avions pas commenté le fait de donner une autorisation de laisser entrer une Rolex à plusieurs dizaines de milliers d’euros pour un détenu afin de favoriser sa réinsertion. Aujourd’hui nous apprenons qu’une petite sauterie est prévue pour les détenus en formation à la RIEP ce jeudi et vendredi… Viennoiseries, friandises, et même soda : une dinguerie !

On dira que si c’est avec ça que le CE du CP entend reprendre en main la détention, cette action est osée. Originale même…

Mais nous savons notre chef d’établissement audacieux !

Il est vrai qu’espérer acheter des grands délinquants et des détenus rompus au fonctionnement carcéral avec quelques gâteaux et du soda a toutes les chances de réussite. La paix sociale sera garantie.
Dans les caves des cités, il est notoire qu’on vend sous le manteau du coca et des biscuits pour passer des soirées « de ouf ».

D’ailleurs pour changer un peu, quand ils sont en prison, ils se font plutôt livrer du shit et de l’alcool, ce type de joyeusetés étant bizarrement plus à leur goût en détention.

Qu’à cela ne tienne, notre grand patron pourra rapporter à sa hiérarchie qu’il met en place des actions de cohésion et que tout se passe très bien à Valence.

Ça fait des années qu’on le sait d’ailleurs.

Tout à chacun ayant des compétences de traiteur, les personnels du CP nous font remonter être tentés de montrer aussi les leurs dans les contextes chaleureux qu’on sait mettre en oeuvre ici-bas, chez les gueux. L’UFAP UNSa Justice pourra elle aussi organiser cela. A chacun ses compétences, et surtout, à chacun ses priorités.

Pour l’UFAP Unsa Justice de Valence,
Sylvain ROYERE

Partager :

À voir aussi
Nationale
Régionale

UFAP Grand-Est – LETTRE AUX PARLEMENTAIRES

Écrouves, le 27 février 2024.                                                                                      Monsieur Jean-Claude ROUSSY Secrétaire Général de l’Union Régionale UFAP UNSa Justice Grand-Est Objet : Conditions de travail – Paiement et

La PEPA… ça ne PAIE PAS !!!

Après des annonces en fanfare et à grands coups de projecteurs médiatiques en veux-tu en voilà… la fameuse PEPA, cette Prime Exceptionnelle de Pouvoir d’Achat

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies