Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

UR UFAP PARIS : VIOLENCES URBAINES CONTRE LES PERSONNELS PÉNITENTIAIRES

Hier dans la nuit, une bande d’encagoulés a attaqué le CP Fresnes !

Des tirs nourris de mortiers et des jets de tout ce qui passait sous leurs mains sont devenues des armes par destination, des armes pour casser, des armes pour blesser !

L’UFAP UNSa Justice de Paris salue le professionnalisme des agents du PCS qui étaient en première ligne ! Plus globalement, c’est le courage de l’ensemble des personnels du domaine de Fresnes qu’il convient de mettre en valeur : ils ont fait face à cette violence gratuite comme un SEUL HOMME.

Les forces de l’ordre sont arrivées une demi-heure après l’attaque.

L’alarme générale a permis que, rapidement, un dispositif actif soit déployé afin de faire face à cette crise majeure et préserver l’intégrité des biens et des personnes.

Cela rappelle les émeutes de 2007 où nous avions déjà été pris pour cible…

Les tensions sont à nos portes, dans nos villes …. Et maintenant dans nos établissements pénitentiaires !

Pour l’UFAP UNSa Justice de Paris, la DAP se trouve au-devant d’une crise et des mesures de sécurité actives doivent impérativement être déployées pour assurer et garantir la sécurité des structures, des personnels et de leur famille.

Au même titre que les policiers, les gendarmes ou les pompiers, les Personnels Pénitentiaires sont aujourd’hui des cibles pour celles et ceux qui rejettent l’ordre et la justice !

L’UFAP UNSa Justice de Paris exhorte les personnels à la plus grande prudence aux abords des établissements et services mais également en dehors…

L’UFAP UNSa Justice de Paris demande au Directeur Interrégional des Services Pénitentiaires de Paris de mettre tout en œuvre afin de garantir la sécurité des biens et des personnes au sein de la DISP, des établissements et des SPIP d’île de France.

Régis GRAVA,
Secrétaire général UFAP UNSa Justice Paris

Partager :

À voir aussi
Nationale

Place à la consultation !

Pantin, le 17 mai 2024 Aujourd’hui s’est tenue une deuxième rencontre au ministère de la Justice pour négocier des mesures devant répondre aux attentes légitimes

PROPOSITIONS DE L’ INTERSYNDICALE

Mardi dernier, deux des nôtres, pères de famille ont été froidement exécutés par un commando lourdement armé. Depuis 1992 nous n’avions plus vécu une telle

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies