Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

AITON : BGD en souffrance

LE 20 Décembre 2022


Depuis le 06 Décembre dernier, les familles de nos pensionnaires, n’ont plus 4 jours pour
prendre rendez-vous aux parloirs, mais seulement le mardi ET seulement de 09H à 14H !!


De ce fait, le bureau de gestion de la détention, qui gère les permis de visites, est harcelé par
les famille qui veulent prendre des rendez-vous parloirs. En effet, les familles n’arrivant pas à
prendre rendez-vous sur le numéro vert, appellent le standard et compose le raccourci pour
joindre les permis de visites, pensant, vraisemblablement pouvoir avoir un rendez-vous par
ce biais là.


L’heure est grave, au-delà d’une détention qui se remplit de jour en jour à la limite
d’exploser, les familles, elles aussi de plus en plus nombreuses, pas plus de 60 appels chaque
jour au BGD dans l’espoir d’obtenir un créneau parloir.


L’UFAP Unsa Justice exige que les anciens créneaux de prise de rendez-vous parloirs soient
remis en place.


L’UFAP Unsa Justice exige que la direction locale prenne en compte le bien être des agents
qui sont sous leur responsabilité.


L’UFAP Unsa Justice exige que soit retiré le raccourci téléphonique sur le standard, afin de
contacter le service des permis de visite, pour être remplacé pas une boite mail structurelle
en plus de la voie postale pour les demande de permis de visite uniquement.


La secrétaire Locale
Annabelle CADET

Partager :

À voir aussi
Nationale
Régionale

L’ORIGINE DU MAL CP Nanterre

Un duo infernal, a repris le flambeau et rien ne change…… Tout s’empire…… Les masques tombent, la synergie de ce duo despotique qui manie l’intimidation

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies