Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Chroniques d’un drame annoncé !

Pas un jour ne passe sans que nous ne lisions un communiqué relatant qu’un collègue s’est fait agresser. 

Hier à Salon-de-Provence un surveillant a subi une agression d’une violence qu’on ne peut plus qualifier de “rare”, le laissant dans une mare de sang avec une double fracture de la mâchoire et 60 jours d’ITT…

Aujourd’hui, une surveillante de Lyon frappée à coups de poings, jetée au sol “savatée” sans aucunes retenues…Et demain ???

Certains sauvageons que nous gardons particulièrement atteint psychiatriquement, n’hésitent plus à s’en prendre avec rage à des surveillants de plus en plus médusés devant tant de férocité. 

Si l’ouverture d’une porte de cellule n’a jamais été une procédure anodine, force est de constater qu’elle est de plus en plus risquée. 

Le point commun dans tous ces récits, un détenu instable, sociopathe, souffrant de troubles psychiatriques en tous genres…

Depuis de nombreuses années, les places en établissements psychiatriques ont été supprimées nous gratifiant de la garde d’individu dont les professionnels de santé intervenant dans nos murs s’accordent à dire qu’ils n’ont rien à faire en prison. 

Ces constats récurrents doivent obliger l’état et notre administration à prévoir dans ce nouveau plan 15 000 places des établissements dédiés et adaptés à ce genre d’individus où la sécurité serait renforcée, les personnels en nombre et les soins adaptés.

Les personnels ne doivent plus servir de défouloir pour ces secoués du bulbe !!!

L’union régionale UFAP UNSa Justice tire la sonnette d’alarme, les réactions doivent être immédiates et conséquentes avant qu’un drame ne vienne endeuiller une nouvelle fois notre profession !!

PIERRE JOURNET Secrétaire Général Adjoint de l’Union Régionale de TOULOUSE.

Partager :

À voir aussi
Nationale

REFORME DE LA FILIERE TECHNIQUE

Pantin, le 16 février 2024 Ce jeudi 15 février, après plusieurs réunions en multilatérale et bilatérale, l’UFAP UNSa justice était conviée par le SG au

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies