Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Le CP MAJICAVO et l’opération”Wuanbushu”

L’UFAP UNSa Justice Réunion/Mayotte est très préoccupée par la situation alarmante de Mayotte et l’avenir défavorable du CP Majicavo.

En temps normal, l’ambiance ici est très « électrique ». Depuis la fin du ramadan, qui correspond au début de l’opération « WUAMBUSHU », l’orage s’abat sur Mayotte et sa population se fait foudroyer.

Des scènes de guérillas urbaines d’une très grande violence se multiplient partout dans l’ « île aux parfums », et plus particulièrement dans les villes et villages limitrophes à l’établissement. Nous lisons et entendons que des personnes sont mortes ou grièvement blessées par des barbares armés de machettes.

ET CE N’EST QUE LE DEBUT…

Pas plus tard qu’hier, vers 11h30, pas moins d’une cinquantaine de jeunes ont affronté les Forces de l’Ordre côté nord de l’établissement. Les ERIS se sont positionnés pour sécuriser l’établissement et des pierres ont été lancées sur le mess en direction des agents.

De jour comme de nuit, le personnel risque sa vie pour se rendre au travail ou rentrer chez lui. En date du 16 octobre 2020, notre Organisation Syndicale interpellait par lettre ouverte la direction Interrégionale afin de réclamer la création de chambres de passage. Une réponse positive fut apportée le 30 octobre 2020… Nous voici en 2023, toujours RIEN et les agents sont encore plus en danger !

Bien que la Direction ait sollicité de la Préfecture une sécurisation des axes routiers durant les horaires de
prise et de fin de service, il n’en demeure pas moins qu’une telle mesure ne pourra être maintenue dans le contexte actuel chaotique que connait Mayotte.

Aussi, l’UFAP UNSa Justice Réunion/Mayotte s’inquiète quant à la destination finale des personnes arrêtées dans la cadre de cette opération.
Nous ne sommes pas dupes, fatalement au vu des scènes d’insurrection, des individus passeront
inévitablement par la case prison, et nous doutons que la Préfecture ait pris toute la mesure de notre capacité d’accueil.

Le CP de MAJICAVO est en saturation totale, « un Tetris carcéral de matelas au sol » !

L’établissement est à flux tendu régulièrement depuis quelques années. Des encellulements et des conditions de détention qui sont catastrophiques, dans une ambiance sonore digne d’une boite de nuit.
Les noyaux durs de « WUAMBUSHU » seront incarcérés à coup sûr, amenant avec eux la rage et une haine
intra-muros à MAYOTTE, avec toutes les conséquences que l’on connait.
Qu’attendent nos dirigeants pour commencer à mettre en œuvre une politique pénitentiaire ambitieuse, à
court terme pour le 101ème département de France, une politique aussi ambitieuse que le « WUAMBUSHU » ?

En somme, nos autorités administratives nous donnent vraiment l’impression de fermer les yeux sur les
conditions innommables que vivent les agents et les détenus dans cet établissement de la République. La prison et les agents ne méritent-ils pas un traitement similaire à ceux de nos collègues métropolitains et aux établissements hexagonaux ?

L’UFAP UNSa Justice Réunion/Mayotte recommande à la DAP l’usage immodéré d’huile dégrippante, pour un fonctionnement optimal et sans entrave des rouages et mécanismes permettant à l’établissement de MAYOTTE d’évoluer dignement, sans que les agents aient l’impression d’être complices de maltraitance institutionnelle au regard des conditions de détention. Le personnel s’attend au pire et réclame, une fois de plus, de pouvoir remplir sa mission régalienne en totale sécurité !

L’UFAP UNSa Justice Réunion/Mayotte salue et remercie la décision prise de renfort des ERIS sur MAYOTTE dans ces moments très difficiles. Leur présence est une nécessité et est très appréciée.

L’UFAP UNSa Justice Réunion/Mayotte espère que cet effort de nos dirigeants ne restera pas l’unique
reconnaissance de l’AP pour la pénitentiaire du 101eme département FRANCAIS. Mesdames, Messieurs les « décideurs », vous n’êtes plus dans l’urgence, vous êtes dans l’OBLIGATION !!!

L’UFAP UNSa Justice, une présence quotidienne…

Le Bureau Régional.

Partager :

À voir aussi
Nationale
Régionale

UFAP Grand-Est – LETTRE AUX PARLEMENTAIRES

Écrouves, le 27 février 2024.                                                                                      Monsieur Jean-Claude ROUSSY Secrétaire Général de l’Union Régionale UFAP UNSa Justice Grand-Est Objet : Conditions de travail – Paiement et

La PEPA… ça ne PAIE PAS !!!

Après des annonces en fanfare et à grands coups de projecteurs médiatiques en veux-tu en voilà… la fameuse PEPA, cette Prime Exceptionnelle de Pouvoir d’Achat

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies