Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

MA ROUEN : Des mots pour des maux !!!

                                                                                                                                                                                                   Le 06/04/2023

La pénitentiaire sait ce que signifie l’intensification au travail : l’augmentation des charges, la réduction du temps pour les faire, nous sommes de moins en moins nombreux pour travailler mais la commande politique ne tient pas compte de ces facteurs.

Madame la directrice, l’ambiance au travail de ces derniers jours n’est plus possible !!!

Tous les jours, les agents en poste sur la division 1, ont des bagarres dues à des règlements de compte à gérer.

Mais là où commence le malaise c’est lorsque cette ‘’chère voyoucratie’’ est mise au QD et que les médecins les font sortir presque immédiatement car, selon eux “ils ne sont pas compatibles avec une mise en prévention au QD”.

La mise en place de mouchoirs pour le bureau des plaintes à l’infirmerie devrait faire partie de la dotation de l’établissement.  

En revanche, le SMPR ‘’ne se mouille pas ‘’es pour augmenter la distribution de médicaments à l’infirmerie, ce qui pourtant, permettrait aux agents de diminuer considérablement les mouvements. Cette option serait bénéfique car cela réduirait le nombre d’incidents. En effet, ces derniers sont souvent liés à de trop nombreuses mesures de séparations devant être gérées par les Collègues de détention.

Des mots pour alerter sur des maux !!!

Les agents font encore des nuits à 11 !!! Et ont leur prévoit des extractions médicales…. LA NUIT…

FATIGUE, STRESS, MAUVAISE AMBIANCE, MISE EN DANGER D’AUTRUI, cette liste de maux, n’est pas exhaustive

Il est grand temps d’arrêter de faire du favoritisme avec certains agents que l’on voit rarement sur nos coursives afin d’être équitable dans les charges de travail. Et que dire des postes qui ne sont pas respectés.

  L’UFAP UNSa JUSTICE demande que vous soyez plus impliquée dans la gestion des mouvements au sein de la   détention pour permettre de mettre fin à la surcharge de travail des Personnels.

L’UFAP UNSa JUSTICE vous rappelle que vous êtes la garante de la sécurité et des conditions de travail de l’ensemble des Personnels.

L’UFAP UNSa JUSTICE demande que la gestion des positions de travail des agents, par le service, soit une de vos préoccupations principales. Il nous faut également trouver, ENFIN, la solution pour arrêter les nuits à 11 agents.                                                                                                                                           

 Le secrétaire local

Partager :

À voir aussi
Nationale

REFORME DE LA FILIERE TECHNIQUE

Pantin, le 16 février 2024 Ce jeudi 15 février, après plusieurs réunions en multilatérale et bilatérale, l’UFAP UNSa justice était conviée par le SG au

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies