Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Parce qu’une image vaut mieux qu’un titre parfois, surtout pour les précoces de l’oubli…

En préambule, l’UFAP UNSa Justice Réunion Mayotte tient à remercier les agents, tous corps et grades confondus, qui sont venus manifester leur soutien aux familles endeuillées. Nous nous devions également de manifester cette colère profonde envers les barbares qui ont exécuté nos collègues. C’est aussi le constat d’une institution laxiste et inerte depuis trop longtemps !

Petit débrief rapide (parce que tout a été trop rapide) sur ces palpitantes négociations :

Jour 1 : exécution ignoble de nos deux frères d’armes, sans oublier la veille, la prise d’otage et le lynchage de nos collègues de Nouméa. Décision prise par l’intersyndicale de se mobiliser avec un appel national à des blocages totaux des établissements pour le lendemain.

Jour 2 : Blocage total de la pénitentiaire ! Audition de l’intersyndicale par notre Ministre…résultat un premier relevé « d’insultes » est proposé !

Jour 3 : Reconduction du mouvement. Allô Vendôme, le compte n’y est pas ! Réunion au sommet de l’intersyndicale qui va durer une majeure partie de la journée afin d’élaborer une nouvelle plateforme revendicative. Une nouvelle proposition est éditée et proposée tard dans la nuit.

Jour final (oui déjà…) : Reconduction du mouvement, mais de nombreux absents ce jour-là… Des consignes avaient déjà été passées afin de démotiver la moitié des pelotons ! Rendez-vous est pris pour 12H15 à la chancellerie, nouvelle session d’âpres négociations. Fin de soirée, un nouveau relevé de décision est proposé : « Oyé Oyé, les sans culottes pénitentiaires ! vous avez 1h30 pour accepter notre proposition sinon c’est 30ièmes, demandes d’explication, et la totale disciplinaire ! ». Top départ pour la consultation du terrain, en un tour de passe-passe 3 syndicats se retrouvent au Tapis ! Abandon par KO ! L’UFAP UNSa Justice a réussi tant bien que mal à négocier un temps supplémentaire (trêve du week-end) afin d’effectuer une Vraie et Réelle consultation des agents qui ont été en première ligne sur les blocages. Nous comptons sur ceux qui étaient dans leur canapé pour vomir sur les réseaux.

Il était hors de question de signer aussi rapidement ce relevé sans avoir le retour de la base ! Ce jour, l’UFAP UNSa Justice a rendu son avis à la chancellerie. A la majorité, l’UFAP UNSa Justice signera ce relevé et sera à la table des négociations pour la suite et veiller à la véritable application des engagements ministériels. Pour ce qui est de notre région, la consultation s’est soldée par un CONTRE et nous continuerons le combat pour obtenir notre digne reconnaissance. Le compte n’y est pas, rien de réellement ambitieux afin d’inverser la vapeur. Aucune vraie volonté de changement de politique carcérale, un « club sandwich » pour tous, les miettes pour les DOM TOM. Nous l’aurons tous compris, attendons le premier crime sur nos coursives lointaines par un cas psy, pour espérer bénéficier d’une vraie structure adaptée, un exemple parmi tant d’autre… C’est du cas par cas, guérir au lieu de prévenir…la politique française dans toute sa splendeur…mettons un ralentisseur là où quelqu’un a perdu la vie la veille… Mais c’est toujours trop tard malheureusement !

Nous présentons nos plus sincères condoléances aux familles de nos deux collègues disparus. Nos chers frères d’armes, nous ne vous oublierons pas…

Le bureau régional.

Partager :

À voir aussi
Nationale

Lettre ouverte au Président de la République

REF. : EC/TJ/24/17062024 OBJET : mesures d’urgence pour les missions extérieures des personnels pénitentiaires Monsieur le Président de la République, Le 14 mai dernier, l’attaque meurtrière du

Régionale

Roanne : Encore une évasion

L’UFAP-UNSa Justice aime bien les modes, on a aimé la mode des doudounes Naf Naf dans les années 90 où des salopettes larges, mais on

A LA MC ARLESLE RIDICULE NE TUE PAS

MC ARLES : Reine de l’écologie ou Reine de l’économie ? Economie de personnel, économie de véhicule, économie de brouilleur… RIEN NE MARCHE, TOUT FOUT LE CAMP !

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies