PERSONNELS TECHNIQUES

Fiches Opérationnelles de Contrôles

Durant de nombreuses années, parce que le recrutement des Personnels Techniques était largement insuffisant, l’Administration Pénitentiaire a enrôlé des centaines de personnels du Corps d’Encadrement et d’Application en tant que « faisant fonctions ». C’est seulement lors des travaux de préparation à la réforme des Personnels Techniques que la même Administration s’est aperçue qu’ils étaient devenus environ 600. Dans le même temps, sur le terrain, le manque de Personnels de Surveillance s’est fait cruellement sentir, surtout avec l’arrivée de nouvelles missions.
Cet automne, toujours avec l’Administration Pénitentiaire, en relation avec le relevé de conclusions des Personnels Techniques, l’UFAP UNSa justice a travaillé sur des organigrammes de référence, espérant qu’un recrutement massif de Personnels Techniques, toutes filières confondues, soit enfin acté pour les années à venir et que les établissements en gestion déléguée, mais aussi les autres, soient suffisamment pourvus.
Pourtant, le 28 mars, par une note de la sous-direction du pilotage et du soutien des services, on peut en douter. L’Administration Pénitentiaire a décidé de mettre à disposition des Personnels « non techniques », dans les établissements en gestion déléguée, des FOC :
« Afin de permettre aux agents de formation non technique de réaliser eux-mêmes le contrôle de la maintenance, la DAP met à leur disposition des fiches opérationnelles de contrôles (FOC) définissant les méthodes et les différents points de contrôle à opérer. Ces fiches sont conçues comme un guide détaillé et pédagogique. Les agents qui le souhaitent pourront bénéficier de formations à l’utilisation des fiches FOC, organisées par la DAP. »
A croire qu’il suffit simplement de savoir lire ! C’est comme dans les grandes enseignes de bricolage. Les professionnels que sont les Personnels Techniques apprécieront une fois de plus ce manque de considération.
Pour l’UFAPU UNSa justice, cette note est inacceptable et l’on comprend mieux pourquoi dans le plan de requalifications de B en A, l’Administration Pénitentiaire a refusé celles-ci dans les établissements en gestion déléguée, trop peur qu’il y ait des conflits entre les futurs Directeurs Techniques et les Attachés !
L’UFAP UNSa s’insurge contre de telles pratiques et exige que l’on en finisse avec les « faisant fonctions ».

Paris le 03 avril 2018

Daniel Carré
Secrétaire National UFAP UNSa justice
Représentant des Personnels Techniques

FOC

Related posts