Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

SAS DE MONTPELLIER« Des gentils des tout doux, des géants, des tout fous, des bisounours »

La structure d’accompagnement vers la sortie, une structure magique qualifiée de merveilleuse par les autorités, une vitrine, des détenus triés sur le volet, calmes, respectueux dans une dynamique de réinsertion et de confiance.

Que nenni ! La SAS n’est pas Bisouville, TouCHANCEUX, TouBISOU, TouBRAVE, TouGENTIL et TouMAGIQUE, les bisounours c’est sur Gulli et pas dans la vraie vie.

En témoigne le déroulement de ce week-end. D’abord, samedi, un règlement de compte en bonne et due forme suite à la découverte d’un téléphone portable dans la cellule de l’agresseur, ce qui a conduit à une extraction médicale.

BILAN : 1 détenu avec une fracture de la pommette et des points de suture, et 2 agents en moins pour la gestion de la détention le temps de cette prise en charge médicale.

Cela ne suffisant pas, une défaillance du système d’ouvertures et de fermetures des portes a contraint les agents à gérer en mode manuel de 12H00 à 17H30, avec seulement 4 agents pour organiser parloir et détention à la place de 8 agents habituellement.

Dimanche, survient un incendie volontaire suite à la fermeture de cellule d’un détenu qui avait copieusement insulté une surveillante. Une intervention difficile, le détenu au profil psychologique étant récalcitrant et vindicatif. Il est difficilement placé en salle d’attente au niveau du greffe. Il finira par inonder et dégrader ce local rendant, son transfert à VLM difficile.
A cet incident s’ajoute la gestion d’une situation d’automutilation. Le détenu identifié avait été placé en régime vulnérable, celui-ci n’avait donc plus aucune activité sur la SAS.

L’UFAP Unsa Justice de VLM demande à ce que les agents présents soit félicités à la hauteur de leurs investissements par notre hiérarchie.

L’UFAP Unsa Justice de VLM dénonce l’absence sur cette structure d’une véritable salle d’attente sécuritaire. Il est temps de réfléchir à une modification de cette pièce pour en faire un espace d’attente ou nos collègues pourront intervenir avec sécurité (retrait lavabo, toilette, banc)

L’UFAP Unsa Justice de VLM s’interroge sur la présence d’un quartier vulnérable à la SAS qui ne semble pas compatible avec l’idéologie de cette structure l’accès aux activités collectives et le vivre ensemble étant des leviers de réinsertion. Dans cette configuration un retour sur VLM semble indispensable .

M. O secrétaire locale de L’UFAP Unsa Justice du CP VLM

Partager :

À voir aussi
Nationale

Emmanuel CHAMBAUD sur BFM TV

Emmanuel Chambaud, secrétaire général de l’UFAP UNSa Justice était l’invité de BFM TV pour échanger sur les informations révélées sur le profil de Mohamed AMRA.

Régionale

Opération Place nette

Le bureau local UFAP UNSa Justice réclame depuis plusieurs semaines le départ du détenu ALT…. Durant le mouvement ce détenu a été extrait pour répondre

Le désarroi de l’UDV !

Dans la nuit de dimanche à lundi, l’UDV a brillé par ses pensionnaires. Un détenu a volontairement obstrué son œilleton et a menacé de mettre

APRES VERSAILLES…LE LOUVRE LENS !

Au lendemain de l’hommage national pour nos 2 collègues Arnaud et Fabrice tués, nous apprenons qu’une sortie au jardin du Louvre Lens est prévue cette

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies