Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Audience auprès du Conseiller du Ministre délégué à l’Outre Mer.

De mercredi dernier au vendredi 1er septembre, le Ministre des Outre-Mer, M. Philippe Vigier, était en
déplacement sur le département de la Réunion.

Fort de sa représentativité obtenue aux dernières élections professionnelles, la 1ère Organisation Syndicale Pénitentiaire de l’Océan Indien a été reçue par le conseiller du Ministre, M. Déobal Gobin.
Le 31/08/2023, l’Union Régional UFAP UNSa Justice Réunion Mayotte a donc porté avec force la
voix des personnels pénitentiaires de l’Océan Indien.

Durant cet échange, notre Organisation Syndicale a pu de nouveau exiger l’application de la loi
égalité-réelle !

Tant dans nos établissements pénitentiaires que dans les S.P.I.P, les moyens humains et structurels continuent de manquer ! C’est pourquoi l’UFAP UNSa Justice a de nouveau réclamé « un Plan Marshall Ultra Marin ».

Face à l’inflation pénale (+7%), il est grand temps que la pénitentiaire de la Réunion et de Mayotte obtiennent les mêmes moyens humains et structurels que la métropole (la création d’une E.L.S.P avec apport d’effectif sur le CP Le Port et la MA St Pierre, l’aboutissement du « projet ALIP Ouest » et son apport en personnel, un nouvel établissement dans le Sud de l’île et le déménagement de l’ALIP Sud, la création d’une UHSA, l’extension du C.P Majicavo, la création d’un CD à Mayotte et le déménagement du SPIP 976…).

Cette audience ministérielle aura également été l’occasion pour l’Union Régional UFAP UNSa Justice
Réunion Mayotte
d’exiger une « réflexion de fond » quant à la gestion de nos détentions (mise en place d’une politique de transfert régionale) et la gestion des “cas psy”.

Dans un même temps, l’Union Régional UFAP UNSa Justice Réunion Mayotte a rappelé son attachement au statut de la fonction publique et dénoncé les effets destructeurs des dernières réformes : une « L.O.P.J 2023 » qui acte la contractualisation des métiers pénitentiaires au travers du « surveillant adjoint contractuel » et la loi de transformation de la Fonction Publique, qui permet désormais à l’Administration de faire disparaître l’ensemble des priorités légales fixées par l’article 60 de la loi de 1984 (rapprochement conjoint, RQTH, C.I.M.M.) au profit d’un profilage des postes…

Sensibilisé aux questions pénitentiaires par l’Union Régional UFAP UNSa Justice Réunion Mayotte, le conseiller du Ministre s’est engagé à recevoir notre Organisation Syndicale très prochainement, afin d’étudier en détails, nos revendications et propositions.

Pour l’Union Régional UFAP UNSa Justice Réunion Mayotte rendez-vous est donc pris!

Partager :

À voir aussi
Nationale

Déclaration liminaire CSA AP du 18.04.2024

Monsieur le président, L’UFAP UNSa Justice a pris acte de votre nomination aux responsabilités de Directeur de l’Administration Pénitentiaire et, remarque votre présence à la

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies